Ca faisait longtemps que j'avais envie de coudre quelque chose pour mon chéri. Jusqu'à présent, il ne m'y avait jamais autorisée... Alors quelle ne fut pas ma joie quand il m’a dit « tu pourrais me faire un short ? ». Mais attention, le cahier des charges était très précis : un short long sous le genou, avec une patte boutonnée pour pouvoir le raccourcir, avec des poches sur le côté, et dans un tissu marrant hawaïen.

A partir de là, il a fallu négocier : « comme je n’ai pas de tissu hawaïen en stock, tu ne veux pas plutôt choisir un joli coton coloré et on fera toutes les doublures en tissu marrant bariolé ?» tissus, check. « Pour les poches de côté en bas du short, j’ai peur que ça l’alourdisse : on peut les supprimer ? » poches, check. Comme je n’avais pas de patron, j’ai pris un de ses vieux jeans que j’ai découpé. Patron, check.

 

Restait plus qu’à couper et assembler le tout. Voici ce que ça donne : 

A gauche version courte, à droite version longue

 short 027

Le short est entièrement surpiqué en  blanc (demande express de Chéri)

 short 028 

Des pattes boutonnées permettent de passer en version courte

short 029 

La braguette se ferme par des pressions et un gros bouton sur le haut

L’intérieur de la ceinture et des poches, ainsi que la sous-patte de braguette sont en tissu fantaisie à motif, pour des détails discrets.

 short 026

Short bi-longueur, taille adulte, patron maison

Tissus : fin coton turquoise et tissu à motif du stock

pressions KAM et boutons du stock

 

Pour le tissu, j’ai coupé dans un drap en coton d’un joli turquoise (de la Redoute je crois) qui trainait dans l’armoire et dont je ne m’étais jamais servi. Au final c’est un super plan car le coton est très fin et très agréable à porter.

Niveau assemblage, j’ai rencontré des difficultés avec la ceinture : sur le jeans, il s’agissait d’un vulgaire rectangle que j’avais reproduit dans mon tissu. Mais une fois assemblé, ça ne seyait pas du tout à Chéri : ça baillait de partout ! J’ai donc tout redécousu et redessiné une belle ceinture incurvée en 4 parties à partir de celle de ma jupe. Et là, c’était parfait !

Pour la braguette, je n’avais pas de fermeture éclair en stock alors j’ai remplacé par des pressions résine. Elles sont cachées sous la patte donc ça ne change pas l’allure, et Chéri est ravi car ça va plus vite à défaire !

 

Moi à la base c’est un bermuda avec revers (plutôt chic) que je voulais faire à Chéri mais lui il voulait un short sous le genou… Mais ma grande victoire c’est qu’au final Chéri le porte tout le temps en version courte, ce qui revient en fait à mon idée de départ du bermuda à revers ;-).

 

Niveau Wearability, ce short est une grande réussite car Chéri l’a mis tous les jours lors de notre dernier voyage en Tunisie et continue à le porter dès que le soleil pointe son nez (ce qui n’est pas le cas en ce moment, je vous l’accorde).